14.10.2019



Stéphane, Carleton-sur-mer



Stephen est natif de Gesgapegiag, la réserve mi’kmak de Maria-Cascapédia. Il est un des trois artistes en résidence pendant le festival. Il tresse des paniers et d’autres objets. J’apprends que les deux réserves mi’kmak sont très différentes, même si moins de 100 kilomètres les séparent. Gesgapeiag est francophone et celle de Lustuj est anglophone. Pendant que Stéphane présentait son savoir-faire dans le tressage et la préparation des matériaux il me mentionne que les mi’kmaw ont aidés les acadiens à vivre sur ce territoire aride pour la récolte et l’élevage. Puis en cherchant sur les échanges entre autochtones et colons, j’ai trouvé le wampum. Un collier fait de coquillage qui accompagnait la communication de messages importants d’une communauté vers une autre.
© Sophie Cabot 2020