26.09.2019


 Yves, Douglastown



Yves m’accueille chez lui quelques jours. Un soir il me raconte son désir d’être sur le terrain plutôt que dans l’enseignement de sa discipline. C’est ainsi qu’il s’installe dans la région.

Il imagine son rôle comme un sculpteur social. Il tente de mettre en valeur les ressources humaines et matériels de son milieu, faire briller ce qui est là. Dès mon arrivée il me présente son coin de plage, en face de chez lui. Yves a aussi une ferme maraichère que j’ai pris le temps de découvrir, en participant quelques heures à la récolte et à la livraison des paniers de légumes.

© Sophie Cabot 2020