Tresser les voix, tresser le temps Échos de la Gaspésie À propos


Stéphane
Carleton-sur-Mer
10-2019


Pendant qu’il présentait son savoir-faire en tressage de panier, il raconte que les mi’gmaqs ont aidés les acadiens à survivre sur ce territoire aride pour l’agriculture.

Le barachois de Carleton offre un milieu saumâtre, où se rencontre les espaces des eaux douces et des eaux salées pour cohabiter. Une image propice pour vivre et penser le devenir ensemble.
Stephane est natif de Gesgapegiag.

Merci dans sa langue est Welalin.